Fiche recette – Les chips maison avec des épluchures de patate

Y’a des moments dans la vie où on a l’impression de passer un cap.

Le moment où j’ai mangé des épluchures de pommes de terre a fait partie de ces moments, où j’ai cru que ma vie allait basculer dans une farandole d’aliments chelous.
Mais, surprise : en fait, les épluchures, c’est chouette !

J’avais lu ici ou là des histoires de gens qui faisaient cuire des épluchures de patate pour en faire un genre de chips. Les gens sont fous, quand même.
Et comme mon crédo, c’est qu’il ne faut pas mourir bête, j’ai décidé de tester pour vous (#dévouement).

Et ben, c’est très bon, très facile à faire (j’ai fait au four et non à la friture, rapport que je suis pas pyromane), et très zéro déchet !
Voilà donc ma recette, mais franchement c’est si simple que j’ai un peu honte de vous la donner.


POUR UNE QUANTITÉ NON DÉTERMINÉE DE CHIPS
(sachant qu’1 épluchure = 1 chips)
(on dit « chip » au singulier ?) (la vie est pleine de mystères)

  • Des épluchures de pomme de terre, pardi (bio, évidemment, sauf si vous aimez la chips goût glyphosate)
  • De l’huile d’olive
  • De l’assaisonnement à votre goût : sel poivre, thym, paprika…

1- Préchauffez le four d’un air nonchalant, à environ 180°C, chaleur tournante. Pensez à sortir la grille !

2- Épluchez vos patates. C’est la base (merci Captain Obvious). Avec un économe, c’est mieux (ça coûte moins cher) (désolée pour cette blague).
Soit vous lavez vos pommes de terre très soigneusement avant de les éplucher, soit (comme moi) vous les épluchez puis vous lavez les épluchures.
C’est comme vous voulez. Chacun sa route chacun son chemin.

recette1L’heure du bain.

3- Séchez les épluchures dans un torchon propre avec force minutie (non) (vous pouvez le faire à l’arrache).

recette2Parfois je me dis que ce blog m’amène à prendre des photos vraiment… inintéressantes.

4- Jetez-les adroitement (ou pas, comme moi) dans un récipient de type saladier (rapport qu’un bocal à anchois c’est vachement moins pratique), et assaisonnez.
Personnellement j’ai mis 2 cuillères à soupe d’huile d’olive, mais c’était un peu trop, donc n’ayez pas la main lourde !
En fonction de vos placards, salez (mais pas trop), poivrez, ajoutez des herbes/des épices/de la poudre de perlimpinpin.
Par exemple, je n’avais pas de paprika ni d’ail en poudre, mais je pense que ça dois être pas mal !
Ici, j’ai mis poivre, sel, thym séché.

recette3
J’avoue, ça ne donne pas (encore) envie. Patience !

5- Mélangez le tout, « intimement » comme disent les grands cuisiniers (Je crois que ça veut dire que vous pouvez donner un prénom à vos épluchures, maintenant que vous vous connaissez bien).

recette4Voilà, Jeanne-Antoinette, Charlotte, Amandine, Bernadette, Blanche, Daisy, Rosabelle et moi sommes désormais très amies, j’ai intégré leur club de patates.

6- Disposez le tout de manière artistique sur une feuille de cuisson (réutilisable, sinon où est le zéro déchet ?). Idéalement, évitez que les épluchures ne se chevauchent de trop, pour une cuisson uniforme (en plus les patates ça n’aime pas l’équitation) (z’avez compris ? Chevaucher, poney, toussa).

recette5.jpgWesh y’a du Chagall dans l’air.

7- Enfournez prestement pendant environ 15mn. Remuez de temps en temps en cours de cuisson.

recette6Dans mon four de l’espace.

recette7Et on touille, touille, touille…

8- Sortez et laissez refroidir un peu. Puis dégustez avec, par exemple, une bière ou (version plus stylée) un verre de Chardo. Ou une tisane détox, pour un apéro oxymorique.

recette8C’est magnifaïk ma chérie.

recette9Peuchère, c’est croustifondant à souhait.


ET SINON…

  • Croustillance

(J’ignore si ce mot existe, s’il n’existe pas c’est un scandale)
J’imagine que les pelures seraient plus croustillantes à la friture. Si vous savez faire frire des trucs, allez-y, mais perso j’ai jamais essayé et vu ma maladresse…

Au four, ça marche bien, à condition de mettre le four suffisamment chaud pour cuire MAIS pas trop chaud pour que ça sèche sans brûler.

Comme le disait Socrate, « connais-toi toi-même connais ton four ».

  • Conservation

C’est du frais, donc la conservation n’est pas éternelle. Si les épluchures sèchent suffisamment au four, et que vous n’avez pas mis trop d’huile, elles resteront croustillantes même très refroidies.
Mais c’est plutôt une recette « minute » j’ai l’impression, à consommer rapidement.
Bon app’ !


Toutes les fiches recettes – DIY par ici !