Douche et déchets #3 – Les cheveux au naturel

Parlons poudres de perlimpinpin ! (Toute ressemblance avec un débat politique télévisé est purement fortuite) Après le zéro déchet dans la salle de bain et la problématique des règles, je continue la petite série dédiée à la salle de bain écolo avec un article spécial cheveux ! Si vous voulez obtenir une crinière soyeuse, flamboyante…

Douche et déchets #2 – Les règles d’or

(C’est un jeu de mot ! Tu l’as ?) Allez, après la première partie, parlons peu, parlons menstrues ! C’est un peu le marronnier des blogs branchés écologie, celui-là … Mais comment ne pas y penser ? Déjà, parce que ça fait partie de la vie (déso pas déso pour ceux qui trouvent ça dégueu…

Douche et déchets #1 – Ma salle de bain zéro déchet

L’autre jour, j’étais en train de me démaquiller, quand soudain je me suis demandé combien de cotons jetables je jetais chaque année avant de passer au lavable. Y’en a bien qui pensent à la présidence de la République en se rasant, c’est pas beaucoup plus glorieux hein. Et comme j’aime bien vous faire part de…

Un ver presque parfait #1 – Les nouveaux locataires

Quoi ? Elle a des lombrics dans sa cuisine ?!? Pas des lombrics, très cher, des vers de compost. Nuance. Et même que j’aime bien. Je vous en avais parlé ici : jamais je n’aurais pensé avoir, un jour, un compost dans ma cuisine. Et pourtant, j’en ai un, maintenant. Et je n’ai pas perdu la…

Zéro déchet dans la cuisine : du caddie à la poubelle

La dernière fois, on avait parlé des courses, en opposant un panier au supermarché et la même liste de courses en mode zéro déchet. Pour continuer, je suis rentrée à la maison (encore heureux, depuis presque une semaine), et je me suis dit que je ferais bien un petit état des lieux du zéro déchet dans…

Courses zéro déchet : le match avant/après

Si je vous dis « emballages », vous me dites ? Non, pas « cadeau » (qu’est-ce que je vais faire de vous …), mais plutôt « courses » ! En effet, les courses sont une étape primordiale pour réduire ses déchets. Le meilleur déchet est celui qui ne rentre pas chez moi. En faisant les courses de manière réfléchie, j’évite de…

48 heures de déchets ordinaires

La méthode scientifique, y’a que ça de vrai. Avant toutes choses, j’ai voulu évaluer ma « déchettitude ». Non, pas ma capacité à me comporter comme un déchet (ça c’est pour les lendemains de soirée), mais plutôt ma production de déchets, en un ou deux jours, sans faire particulièrement attention -ou en tous cas, pas plus que d’habitude….