Défi Rien de neuf – Bilan mars-avril-mai-juin

QUI a dit que j’étais en retard sur mon bilan du Défi Rien de neuf ? Qui a osé ?

Parce qu’il ou elle a raison 😀
J’ai juste quatre mois à rattraper depuis le dernier bilan … Et en plus, ils ne sont pas du tout exemplaires, alors non seulement je suis en retard, mais en plus mon bilan n’est pas glorieux. LA HONTE. LA HONTE TOTALE ET INTERNATIONALE.

shameMême si me faire défiler nue dans la rue en guise de châtiment serait quelque peu exagéré.

Mais c’est pas grave, l’essentiel c’est d’essayer ! Alors on y va ?

RAPPEL : le Défi Rien de neuf est expliqué ici. En gros, le principe c’est, en 2018, d’essayer d’acheter le moins possible d’objets neufs !


  • Quelques éléments de contexte

Le défi s’est un peu corsé puisque j’ai déménagé en cours de route.
Et emménager, réagencer les meubles, changer de mobilier si besoin, c’est déjà pénible, ça l’est encore un peu plus quand on se fixe l’objectif « Rien de neuf », et qu’en plus on n’a pas de voiture !

À venir, un article sur mon déménagement 🙂


  • Ce que j’ai acheté/récupéré d’occasion

Un peu de tout, du vêtement, du meuble, et même du carton !

  • Trois pantalons fluides pour partir en Indonésie – sur Vinted (Et ils sont trop cools)
  • Une housse pour mon téléphone – sur Vinted aussi (J’avais trop abîmé l’ancienne)
  • Trois brassières de sport pour remplacer les miennes qui étaient HS – Vinted encore (Pratique pour faire du poney sans se ruiner les boobs)
  • Un haut qui fait partie de mes préférés désormais – Vinteeeed (Il est top ! Vous saisissez le jeu de mot ? Haut, top, #artisandurire)
  • Une … cape de GN ! – Vinted (Oui je fais un peu de GN (jeu de rôle grandeur nature) et j’avais besoin d’une cape pour arrêter de toujours piquer celle des copains)
  • Une veste de mi-saison – oui, encore Vinted
  • De la craie pour les cheveux, pour un GN – Vinted également (Vous savez, ces craies liquides qui colorent les cheveux temporairement. J’étais une véritable Tyroshi !)
  • Un pantalon d’équitation – Le Bon Coin (Noir car mon ancien était troué, trop de poney que voulez-vous)
  • Des sandales Birkenstock – Vinted (Que j’ai portées pendant toutes mes vacances, y compris avec des chaussettes pour un look total touriste !)
  • J’ai honte, mais … 4 paires de chaussures, 2 d’escarpins, 2 de sandales – Vinted (pour ma défense, je n’avais plus aucune paire de chaussures mettables en été. Comment ça, ça n’excuse rien ?)
  • Un jean noir – Vinted
  • Des cartons de déménagement, gratuitement via Donnons.org (Dont un adapté pour mettre Broussette en carton. Nan j’rigole)
  • Un meuble à chaussures pour le nouvel appartement – Le Bon Coin (que j’ai un peu galéré à ramener en bus, j’avoue)
  • Une table d’appoint pour le nouvel appartement – Le Bon Coin
  • Un élément complémentaire pour notre armoire à vêtements – Le Bon Coin (Vous savez, le séparateur de structure de dressing de chez le Suédois)
  • Une sauteuse compatible avec l’induction pour le nouvel appartement – Le Bon Coin (de la marque Beka, comme mes casseroles inox !)
  • Une cocotte compatible avec l’induction pour le nouvel appartement – Le Bon Coin (idem, du Beka mais en bien moins cher)

cookMoi quand j’ai du nouveau matos de cuisine.


  • Ce que j’ai acheté de neuf

C’est pas terrible … Certains achats ont été motivés par le fait qu’on n’a pas de voiture et qu’on devait mutualiser l’achat de gros trucs encombrants (si j’avais eu une voiture, il aurait été plus facile d’aller récupérer une armoire vendue via Le Bon Coin, mais là on était limités par le fait que ma maman nous a prêté sa voiture pendant une seule journée).

D’autres ont été causés par un manque total d’anticipation de ma part -c’est-à-dire que j’aurais pu trouver en occasion, mais je m’y suis pris trop tard.

paniqueMoi quand je me rends compte qu’il me faut un autre maillot de bain alors que je pars dans moins de 20 heures.

Pour d’autres, je ne les ai pas trouvés en occasion au moment où j’en avais besoin -typiquement, pour le déménagement.

  • De la superglu (ça compte si c’est du consommable ? J’crois pas hein)
  • Du scotch de déménagement en kraft (idem)
  • Un manche à balai
  • Des gants de vaisselle
  • Une spatule de peintre
  • Un maillot de bain (que j’aurais pu acheter d’occasion si je ne l’avais pas cherché la veille de mon départ en vacances …)
  • Deux robes, une pour un mariage et l’autre pour tous les jours (celle pour le mariage, car je ne trouvais pas mon bonheur en occasion ; l’autre parce que c’était dans le même magasin et qu’elle est super jolie et que je suis faible)
  • Un diable (pas trouvé d’occasion au moment du déménagement)
  • Un petit marchepied pour le nouvel appartement qui a des meubles hauts (pas trouvé d’occasion)
  • Un porte-savon (pas cherché car j’étais déjà dans le magasin)
  • Une petite armoire pour le nouvel appartement (encombrant)
  • Quelques boîtes de rangement (tant qu’on était dans le magasin …)
  • Deux petites demi-étagères (idem)
  • Un pantalon d’équitation (coloris non trouvé en occasion, je voulais absolument du kaki)
  • Un casque d’équitation

Pour ce dernier objet, je n’ai pas voulu l’acheter d’occasion.
En fait, juste avant de partir en vacances, je suis tombée de cheval (ou, plus précisément, je me suis fracassée la tête la première sur le cross -si vous êtes cavalier-e-s vous comprendrez que j’aurais pu me blesser assez gravement) et mon casque a pris un sale coup. J’ai donc dû en changer.
Sauf qu’en équitation, le casque c’est le truc qui peut sauver la vie, et on est censé le changer dès qu’il reçoit un choc. En occasion, j’aurais eu peur de tomber sur un casque un peu abîmé et/ou qui ne soit pas parfaitement adapté à ma tête.


  • Ce que je n’ai pas acheté alors que j’y pensais

Pas grand chose cette fois-ci !

  • De l’enduit de rebouchage (pour l’ancien appartement) : j’en ai  demandé une petite quantité à des copains qui font des travaux chez eux
  • Un cache-pot, récupéré chez ma mère qui en a plein

  • Ce que j’ai remis dans le circuit de la seconde main

Il s’agit d’objets que j’ai donnés ou vendus ! Déjà, ça fait des sous pour racheter d’autres trucs, et ça fait fonctionner le circuit de l’occasion.

    • Une armoire complète – via Geev (laissée par l’ancien occupant du nouvel appartement, vu que visiblement il avait la flemme de la démonter)
    • Un caisson de notre ancien dressing – Le Bon Coin (Les trois caissons ne rentrent plus dans la chambre)
    • Une lampe sur pieds – Le Bon Coin (On n’en a plus besoin)
    • Un tableau noir – Le Bon Coin (On ne sait plus où l’accrocher dans le nouvel appart)
    • Un meuble sous lavabo – Le Bon Coin (On n’en a plus besoin)
    • Une tête de lit – Le Bon Coin (Chambre pas assez large)
    • Une cuisinière – Le Bon Coin (On n’en a plus besoin)
    • Des barres de suspension de cuisine – données à Emmaüs (Elles étaient à ventouse et la crédence du nouvel appart ne permet pas de les accrocher)
    • Des livres – Emmaüs
    • Des casseroles qui ne sont plus compatibles avec la nouvelle plaque à induction – Emmaüs (Du Téfal basique)
    • Un banc à chaussures – Le Bon Coin (On a pu mettre un vrai meuble à la place)
    • Une armoire de salle de bain Le Bon Coin (On n’en a plus besoin)
    • Notre lombricompost ! (Maintenant on est dans le scope du ramassage des déchets organiques (expérimentation dans Paris) donc on n’a plus besoin de nos petits vers -que de toutes façons on avait un peu de mal à gérer …)

  • Quelques impressions

Est-ce que c’est grave, d’avoir acheté des trucs neufs ?
Et bien non, en tous cas pas pour moi. Depuis le début, le but n’est pas de s’auto-flageller dès qu’on ne respecte pas l’intitulé du défi, mais de faire de son mieux.

J’aurais pu mieux faire, oui, mais je ne vais pas culpabiliser pour autant ! Ce sont mes choix, et ce que j’ai de mieux à faire est de les assumer 🙂

En parallèle, en ces quelques mois je suis tombée un peu dans le piège du « C’est pas grave, c’est d’occasion », celui qui dédouane et qui permet de ne plus se poser les questions qui comptent (Est-ce qu’en ai vraiment besoin ? Est-ce que ça vaut le coup et le coût ? Est-ce que ça ne va pas juste encombrer mon armoire ?), surtout pour les vêtements via Vinted.
Pile poil ce que je décrivais dans un autre article (Quand l’écolo chope des défauts). Que voulez-vous, on n’est jamais à l’abri de tomber dans des travers qu’on sait pourtant repérer !


Promis, j’essaierai d’être plus assidue sur les bilans du Défi ! Et peut-être de moins acheter de neuf, parce que ça n’a été la folie ces derniers mois … (Enfin je dis ça … j’me connais !)

flemmeMon énergie actuelle, vue d’artiste.

Et vous, côté seconde main, vous en êtes où ?