Les banques éthiques : mon expérience avec le Crédit Coopératif et la NEF

EDIT de janvier 2019 : J’ai depuis quelques temps des soucis avec ma banque (le Crédit Coopératif), qui n’est vraiment plus réactive face à mes demandes, et m’applique des commissions d’intervention parfois injustifiées, parfois non notifiées. Voire les deux, soyons fous.
Je ne sais donc pas trop quoi faire, entre rechercher une nouvelle banque (qui sera donc forcément moins éthique) ou rester au Crédit Coopératif en sachant que le service client s’y est dégradé…


Pouah, un mois que je n’ai rien publié ! Mais que fait la police ? À part manger des donuts => ceci est un cliché bien lourd hérité directement d’une trop grande consommation des Simpsons.

simpsons policeVoilà voilà.

La dernière fois -enfin, dans le dernier article de fond-, on avait parlé d’énergie verte et des fournisseurs d’électricité « écolo ».

Il est temps de parler maintenant d’un autre aspect tout aussi important : les banques dites « éthiques ».
Je vais essayer de démêler au maximum le vrai du faux -à la mesure de mes moyens évidemment, je ne détiens pas la vérité vraie- et de vous faire part de mon expérience personnelle puisque je suis, depuis quelques mois, au Crédit Coopératif et mon copain a un livret à la NEF depuis un an.

Je souligne aussi qu’il s’agit là d’une démarche un peu plus poussée, comparée à d’autres, mais qui vaut le coup de s’y intéresser !

Prêts ? C’est parti !

Temps de lecture : 7 minutes


  • Pourquoi il est important de bien choisir sa banque ?

Tout simplement parce que la banque finance des activités, soit par des prêts, soit par des investissements. Ces financements sont rendus possibles par les activités bancaires de détail : frais de gestion de compte, agios, assurances, frais bancaires divers, etc.

Du coup, nous sommes très nombreux à ainsi donner à nos banques les moyens de financer des trucs pas forcément très choupis, puisque les grandes banques investissent en général dans des activités éthiquement, humainement ou écologiquement border line (et plus si affinités).

argent_banqueMon banquier quand il finance une centrale à charbon.

Si l’on veut être vigilant et savoir à quoi sont utilisés nos sous, il peut être intéressant de se pencher sur la question de l’éthique des banques.
Par exemple, moi je ne voulais plus que mon argent serve à financer des projets pétroliers ou de destruction de terres sacrées (Dakota pipeline si tu m’entends). Donc j’ai creusé la question pour changer de banque.

C’est toujours le même principe du soutien, via nos achats, d’un système plutôt que d’un autre, et dont je parlais au début de ce blog (ici : Zéro déchet, maxi pouvoir : le porte-monnaie tout puissant).
Je décide de ce que je finance avec mon argent : un système de commerce plus juste, plus équitable, via mes courses ou mes achats ; de la même manière, il est possible de soutenir une autre finance, plus responsable, en choisissant sa banque selon certains critères.


  • Comment savoir si ma banque est éthique ?

Déjà, gare au greenwashing ! Beaucoup de grandes banques vont avoir une communication sur des aspects environnementaux ou éthiques, alors même que ces aspects représentent une part très négligeable de leur activité et qu’à côté, elles investissent en masse dans des activités polluantes ou non-éthiques.
Par exemple, BNP Paribas était sponsor de la COP21 alors qu’elle soutient massivement les énergies fossiles (5e au niveau mondial !!).
Pensons aussi aux Panama Papers qui ont épinglé un grand nombre de banques pour leurs activités opaques en offshore … Niveau éthique et transparence, on a quand même vu mieux.

mefiant

En-dehors de ça, comment savoir si ma banque finance des projets destructeurs pour l’environnement ? Du commerce d’armement ? Ne respectant pas les droits humains ?

Il existe heureusement plusieurs ressources permettant de se renseigner de manière plus indépendante sur l’éthique des banques.
Je fais le laïus habituel : ne vous fiez pas à une seule source, c’est toujours mieux de croiser les informations !

Ces quelques ressources (mais il en existe d’autres) permettent d’avoir un aperçu assez éloquent des performances éthiques et environnementales des grandes banques.

Par exemple, quelques captures d’écran du site FairFinance France (tous droits réservés à FairFinance) :

banque éthique bnp paribas

banque éthique crédit agricole

banque éthique crédit coopératif.png

Globalement, la plupart des grandes banques françaises sont assez mal notées sur les critères d’éthique, de changement climatique, de droits humains.

Et les banques en ligne alors ? Faisons un petit aparté (j’aime bien les apartés).


  • Les banques en ligne sont-elles éthiques ?

La réponse est assez simple : non.

Une banque en ligne est peut-être moins chère, mais elle dépend toujours de grands groupes bancaires classiques.
Boursorama, c’est la Société Générale. Hello Bank, c’est BNP Paribas, etc etc.

Donc une banque en ligne n’offre pas un niveau d’éthique supérieur : notre argent est quand même utilisé pour le financement des activités du groupe bancaire dont dépend la banque en ligne.


  • Mon avis sur le Crédit Coopératif

Tout d’abord, un petit point réglementaire : la mobilité bancaire est un droit en France. Vous avez le droit de changer de banque quand vous le souhaitez -sauf en cas de prêt en cours, où ça peut compliquer les opérations, mais en soi c’est pas interdit.

Je n’avais plus de prêt en cours, donc j’ai changé de banque très facilement. Comme souvent, la nouvelle banque propose une aide à la mobilité (la banque s’occupe de rapatrier les prélèvements sur le nouveau compte).

Qu’on se le dise : le Crédit Coopératif est une banque comme les autres. Tout pareil. Sauf qu’elle a une politique de financement un peu plus propre.
Elle propose les mêmes moyens de paiement, des produits d’épargne, de placement, des prêts immobiliers, étudiants … Tout pareil j’vous dis.

Je n’ai pas de frais de tenue de compte ; les cartes de paiement sont au même prix que les autres banques ; la plupart des services sont gratuits.
Notre compte joint est aussi au Crédit Coop et il ne coûte rien du tout (on n’a pas de moyens de paiement associés, par choix, donc le compte ne nous coûte pas un centime).

Au final, qu’est-ce qui a changé par rapport à mon ancienne banque ?
Rien du tout.

changement-banque

Je n’ai même pas eu besoin d’aller en agence puisque le Crédit Coop a une agence en ligne, comme les banques en ligne, avec des conseillers disponibles par téléphone ou messagerie (et leur réactivité est satisfaisante, je n’ai à ce jour pas eu de problèmes).

[EDIT de janvier 2019 : réactivité en berne ces derniers temps, je suis assez déçue ! J’ai envoyé plusieurs messages pour un problème de commissions d’intervention, et j’ai dû relancer plusieurs fois -y compris de manière pas très agréable, ce que je déteste- avant d’obtenir une réponse -laconique et insuffisante, de surcroît.]

Ce qui m’a fait opter pour le Crédit Coop, c’est la gamme « Agir » :

    • La carte Agir : ma carte bancaire me permet de fixer (moi-même) un montant de micro-don à chaque utilisation de ma carte, donc quelques centimes versés à l’association de mon choix. C’est indolore pour moi, et c’est toujours ça de pris pour l’asso.
    • Le livret Agir : j’ai rapatrié mes économies sur un livret Agir. Il est peu rémunéré (1% jusqu’à 15300€), mais je peux choisir de partager les intérêts avec des associations (soit en totalité, soit en partie).
    • L’assurance-vie Agir : je ne l’ai pas encore ouverte, mais c’est en cours, je me renseigne encore sur la composition des portefeuilles (mais j’y comprends pas grand chose). J’ai perdu ma grand-mère l’été dernier, et ai reçu une part de la succession. J’ai décidé de la placer sur une assurance-vie, en version un peu plus éthique : un minimum de 20% est investi dans l’économie sociale et solidaire. On peut augmenter cette part si on veut.

[EDIT de janvier 2019 : À ce jour, je n’ai toujours pas ouvert d’assurance-vie. On m’a envoyé les documents et tout, mais j’ai demandé des précisions à ma conseillère qui s’est contentée de me renvoyer les mêmes documents publicitaires, sans me donner de conseils…]

On est donc sur des produits à l’usage identique que ceux d’autres banques, mais qui appuient des financements plus positifs.

Bien évidemment, rien n’est parfait.
Déjà, l’interface est moyennement intuitive -ça passe, mais y’a de la marge de progression quoi.

Et puis, j’ai découvert (car je fais partie des gens qui ne lisent pas les détails ^^) que j’ai droit à 4 retraits hors réseau BPCE par mois ; au-delà, chaque retrait est facturé 1€.
Bon, en l’espèce ça ne me gêne pas vraiment puisque je retire assez peu de liquide (et puis 4/mois ça fait un retrait par semaine, c’est pas mal), et que j’ai une Caisse d’Epargne en bas de chez moi.
Mais sur le principe, c’est quand même pénible.

Ensuite, le Crédit Coopératif est adossé au groupe BPCE (Banque Populaire). Cette appartenance permet notamment au Crédit Coop de voir sa solvabilité assurée, mais il garde son autonomie de gestion.
Ces liens avec la BPCE sont souvent sujets à controverse : la banque est-elle vraiment éthique si elle s’appuie sur un groupe tel que Banque Populaire ?
À cela, je répondrais bien : c’est mieux que rien. Je SAIS que BPCE c’est pas terrible. Mais si cela permet au Crédit Coop de proposer des produits aux particuliers et d’investir dans une économie plus propre (vu qu’il a sa propre politique d’investissement), et bien soit.
Par ailleurs, le fait de proposer des placements financiers implique que la banque investit au moins un peu en Bourse -avec ce que ça comporte comme risques et éventails d’investissements pas très foufous (mais les petites entreprises d’ESS, elles sont pas en Bourse …).
Donc oui, il y a des côtés négatifs. J’essaie de me dire qu’au moins, mes sous sont un peu mieux utilisés, même si je sais bien qu’on n’a pas atteint le summum de l’éthique.

De plus, le Crédit Coopératif reste une banque commerciale. Ce n’est pas un organisme à but uniquement solidaire, mais une banque comme les autres. Donc il y a évidemment des opérations avec lesquelles je ne suis pas d’accord ; mais elles sont moins nombreuses que dans d’autres banques.

En somme, ce n’est pas parfait, mais c’est pour le moment ce que j’ai trouvé de plus satisfaisant.

EDIT du 4 avril 2018 : je me suis penchée un peu sur la composition des portefeuilles (pour l’assurance-vie notamment).
Le fonds « Choix solidaire » -que je comptais prendre- comprend effectivement des titres dans de grosses entités pas éthiques (Axa, Danone -oui oui-, L’Oréal, Merck, Schneider …), MAIS aussi un nombre pas négligeable de titres solidaires dans des entités, pour le coup, plus propres : Scop Ethiquable, Forum Réfugiés, Chenelet Insertion …
La note ISR (Investissement socialement responsable) de ce fonds est de 6,5/10, donc pas excellent mais tout de même acceptable.

Ma conclusion est donc toujours la même : c’est un compromis entre le système de finance classique (qui va financer uniquement les grandes entreprises cracra) et un système plus équitable. Là, « au moins », j’ai l’impression que le fonds sont un peu diversifiés en donnant une place aux investissements solidaires. J’ai envie de dire : c’est mieux que rien, en l’absence d’alternative 100% éthique ET satisfaisante en termes financiers.

Ces éléments sont disponibles via le site du Crédit Coop, sur le site d’Ecofi (documents à télécharger ici).


  • Un avis sur la NEF

La NEF est un organisme bancaire bien connu de ceux qui s’y intéressent.
Il s’agit d’un organisme très bien noté sur FairFinance, qui prend la forme d’une coopérative financière.

Ses deux activités principales sont l’épargne et l’emprunt (les deux étant accessibles aux particuliers et aux professionnels).
Le gros avantage, c’est que tous les ans la NEF publie la liste complète des projets qu’elle finance : la transparence est ainsi bien plus importante que dans d’autres établissements.

Seul bémol : la NEF ne propose pas encore, à l’heure actuelle, d’offres de compte courant. On ne peut qu’y épargner ou emprunter.

La NEF est également parfois sujette à controverse en raison de ses liens supposés avec l’anthroposophie et avec Pierre Rabhi (grande figure du mouvement des Colibris mais qui est lui-même sujet à polémiques).
Je n’ai pas trouvé de sources fiables sur ce sujet
-j’ai lu des articles assez virulents, mais qui ne citent aucune source solide, je préfère ne pas relayer du coup.
Sachez simplement que la NEF est parfois accusée de ces liens, que je ne parviens pas à éclaircir à ce jour. Si à un moment donné on m’apporte des éléments étayés et tangibles, je reverrai mon jugement (m’en voulez pas, j’ai l’esprit cartésien, si je n’ai pas les moyens d’être sûre je suspends mon jugement comme disait l’autre).

BREF, en-dehors de ces éléments (auxquels chacun accordera l’importance qu’il souhaite), la NEF peint un tableau assez positif de son mode de fonctionnement.
Je n’y ai pas de livret, donc j’ai demandé à quelqu’un de nous donner son avis sur le sujet. Il s’agit de nul autre que mon copain, sous un tonnerre d’applaudissements, Derf !

« J’ai vu sur Internet que la NEF était la banque la plus éthique. J’étais encore au Crédit Mutuel à l’époque.
L’argent qui est parti à la NEF était celui d’un PEL ouvert sur incitation de la conseillère Crédit Mutuel il y a presque 10 ans, et qui dormait depuis  (je suppose qu’à l’époque on leur avait dit qu’il fallait vendre des PEL …).
Je me suis renseigné sur où partait l’argent placé sur mon PEL, et ça ne correspondait pas du tout à ma vision de la société ni à ce que j’avais envie de financer. 
En vrai, on ne sait pas vraiment où va cet argent, la banque fait plus ou moins ce qu’elle veut. Au moins, à la NEF, on sait tous les ans ce qui est financé : c’est quand même un peu plus transparent.

Ce que j’ai bien aimé quand je suis allée sur le site de la NEF, c’est leur espèce de crowdfunding : ils présentent des projets (souvent associatifs, sociaux, environnementaux …) qui sont en demande de financement, et toi tu peux participer à ce financement.
En gros, elle propose du financement participatif mais c’est la NEF qui supporte le risque.

Je ne touche quasiment pas d’intérêts sur mes placements, mais je sais que derrière ça permet à la banque d’offrir aux porteurs de projets des taux d’emprunt beaucoup plus intéressants et accessibles. 
Je peux aussi choisir le domaine d’activité qui sera financé par mon épargne : plutôt environnementaux, plutôt sociaux, etc.

Au final c’est vraiment une question de choix.
Concrètement, je me prive de revenus potentiels puisque les taux d’intérêts sont bas. En gros mon pouvoir d’achat n’est pas le même que si je plaçais mon épargne dans une banque classique avec un taux d’intérêt plus élevé. 

Malgré ça, j’ai quand même choisi de mettre mon épargne à la NEF. Question de convictions. En somme, je préfère renoncer à une partie de mon pouvoir d’achat et savoir que mon argent a une utilité sociale, plutôt que de le faire fructifier par le fonctionnement d’un système de finance injuste.
En fait, ça me dérange de participer à un système contre lequel je lutte au quotidien, tout en continuant de le financer avec mon épargne qui est le fruit de mon travail. Je préfère gagner zéro sur mon épargne plutôt que mes intérêts soient le fruit de l’exploitation généralisée des hommes et de la nature -quitte à passer pour un vieux gauchiste 😀 »


J’espère que ce retour vous permettra d’y voir un peu plus clair dans ces histoires de banque éthique … En résumé, rien n’est parfait, mais ça ne doit pas nous empêcher de chercher du mieux !

Et vous, vous avez sauté le pas ? Si non, qu’est-ce qui vous bloque ?

43 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Mélanie Gnia dit :

    Coucou. Où en es-tu maintenant? Toujours des soucis avec le crédit coopératif? Ou as-tu changé de banque? Merci

    J'aime

  2. R O'Grady dit :

    En ouvrant un compte à la NEF, début années 2000, j’étais obligée de prendre une carte AGIR, ce qui ne me plaisait pas du tout. Je ne voulais contribuer à aucune des entités proposées (déjà, Ardéchoise d’adoption, je ne voulais pas soutenir le bien connu localement Rabhi), ce qui n’est pas pareil à « soutenir l’assoce de son choix ». Par la suite, j’ai été amenée à retirer une grosse somme d’argent en plusieurs fois, au guichet donc, du CC. N’ayant pas fait très attention aux liasses qu’on m’a données, je me suis aperçue trop tard qu’une guichetière m’a filé un faux billet de 100 euro ! C’est une caissière d’une grande surface qui a refusé mon billet !

    J'aime

  3. Bob dit :

    Bonjour,

    Mon expérience avec le Crédit Coopératif s’est arrêtée rapidement… Je demande une ouverture de compte, le conseille me demande de lui envoyer les documents par email pour être plus efficace et venir signer les papiers en agence le lendemain. C’est lors du rendez-vous en agence qu’il me dit qu’il n’ouvre pas de compte sans carte bancaire, et que si je veux un compte je dois prendre la formule incluant la carte bancaire. Lors que je lui demande si c’est parce que ce n’est pas assez rentable, il a l’air gêné et se perd dans ses explications. Il me dit que je dois faire ma demande sur Internet, qu’il n’ouvre pas de compte seul en agence. Je lui indique que sur leur site Internet c’est le contraire qui est mentionné, et qu’il faut se rendre en agence pour avoir un compte seul, et lui montre la page correspondante. Il reste sur ses propos, et me dit de passer par leur site Internet. Bref, j’ai encore du mal à comprendre le concept du Crédit Coopératif… et je n’ouvrirai finalement pas de compte chez eux.

    Bob

    J'aime

    1. Wild Wild Waste dit :

      C’est vraiment dommage que le Crédit Coopératif ne soigne pas davantage le service client… Je pense qu’ils perdent beaucoup de clients potentiels à cause de ça !

      J'aime

  4. Cloe dit :

    Je parcours le net depuis quelques heures pour me faire un avis et finalement je suis assez triste de me rendre compte que la CC ne sera que moins pire que les autres banques… N’y-t-il vraiment aucune alternative à ce système ?! Finalement je vais prendre rdv avec l’agence la plus proche de chez moi et me décider au feeling avec le/la conseiller(e), celui que j’ai actuellement dans une banque traditionnelle n’est absolument pas pertinent…Ce qui est sûr, c’est que je ferai des économies par rapport à ma banque actuelle niveau frais bancaires avec leur offre groupée Agir. Ce qui est dingue, car la carte de débit serait aussi une VISA… Et pour rebondir sur les frais de retrait en DAB, ma banque le fait aussi en dehors de ces propres distributeurs, donc là encore c’est identique à une banque classique.

    J'aime

  5. Halskar dit :

    Merci pour ton retour d’expérience et plus particulièrement sur la NEF car je suis un peu dans la même situation que ton copain l’a été.
    Je veux un monde plus juste et qui n’est pas centré uniquement sur l’argent, mais je suis à la « banque de l’écureuil » , c’est un peu contradictoire du coup.
    J’aimerai dans un futur proche y déplacer mon épargne. Ton copain a-t-il eu des difficultés particulières ?
    Merci.

    J'aime

  6. Myrtille11 dit :

    Le conseil de ma conseillère au C. Coop a disparu de mon commentaire précédent il aurait du être entre les ; le voici donc :
    « Oubliez la plateforme (c’est à dire la correspondance via la banque ne ligne) pour envoyer vos messages et passez par votre propre boite email et l’adresse email directe de votre conseiller-ère. Les messages ne nous parviennent qu’au bout de 10 jours via le site ! »

    J'aime

  7. En cours de réflexion sur un changement de banque, je te remercie de cet article et de vos avis à tous les 2. Y a plus qu’à! 😉👍

    J'aime

  8. LAURENT A dit :

    Bonsoir
    J’ai ouvert un compte sur la banque en ligne du crédit coopératif. Après plusieurs semaines d’existence, il ne m’était toujours pas possible de saisir un virement bancaire depuis mon espace. J’ai demandé un chéquier et il m’a été envoyé un bordereau d’encaissement des chèques mais pas un chéquier……..RIen ne marche, les conseillers font semblant de ne pas comprendre…….Lassé par une telle attitude, j’ai résilié mon compte et deux mois après il n’a toujours pas été clôturé malgré plusieurs relances. A fuir.

    J'aime

  9. Gillou--77 dit :

    Bonjour,
    Le Crédit Coopératif est une banque catastrophique et des + inquiétante.
    J’y ai ouvert un compte en août 2018 et depuis les ennuis s’enchainent :
    – A la souscription je demande que le mode sans contact de ma carte bleue soit désactivé mais quand je l’ai reçue il était actif.
    – Après de multiples relances je reçois enfin une nouvelle carte dont on m’avait dit que le code resterait identique mais il a été changé
    – A la souscription, j’avais demandé qu’un chéquier me soit envoyé. Il n’est jamais arrivé, il a fallu que je le réclame 2 fois.
    – Pendant + d’un mois j’ai tenté de joindre ma conseillère par téléphone et par mail, en mettant d’autres services en copie mais personne ne répond à mes messages, j’ai l’impression d’être seul au monde.
    – Par contre je découvre en me rendant sur mon espace client, que des messages d’information m’ont été envoyés sans que je n’ai jamais reçu de notification (ni par mail, ni par sms) m’informant de la réception de ces messages (je ne vais quand même pas aller sur mon espace client tous les jours pour vérifier si j’ai du courrier…).
    – Ensuite, à 3 reprises je recevrai dans la messagerie de mon espace client (et toujours sans notification) un mail m’indiquant que je peux accéder à l’ensemble des Conditions Générales des produits et services en cliquant sur un lien.
    Bien entendu ce lien ne fonctionne pas… J’en informe le Crédit Coopératif sans n’avoir jamais reçu de réponse depuis.
    – J’appelle ensuite le service client pour avoir des informations sur l’ouverture d’un livret A et on me répond qu’il me faut envoyer une demande depuis l’espace client… Curieuse conception de la relation client…
    – Suite à ces innombrables motifs d’insatisfaction, j’envoie un mail demandant à ce que quelqu’un de la Direction me rappelle. Il a fallu que j’attende + d’un mois avant que quelqu’un m’appelle…
    – Cela fait aujourd’hui 50 jours que j’ai envoyé les documents nécessaires à l’ouverture d’un Livret A (je suis pugnace). Cela fait autant de temps que j’attends son ouverture et que je relance désespérément ma conseillère (fantôme) et le service client. J’ai reçu un courriel hier d’une personne qui s’excuse pour la énième fois pour « le délai de traitement de votre demande »…
    C’est bon, j’en ai ma claque, je vide mon compte et quitte cette banque catastrophique.
    Ce qui se passe au crédit Coopératif est purement hallucinant.
    Une qualité de suivit déplorable pour ne pas dire inexistante, des défaillances des + inquiétantes.

    J'aime

    1. Wild Wild Waste dit :

      C’est dommage d’avoir eu cette mauvaise expérience :/
      De mon côté je n’ai pas de souci particulier.
      Mes demandes sont parfois un peu longues à être prises en compte, mais c’était pareil dans mon ancienne banque (SG pour ne pas la citer).

      Je suppose que ça dépend amplement du conseiller, la mienne est très bien.
      J’ai demandé récemment un chèque de banque de manière assez urgente (pour 3 jours après), et ma conseillère était absente. Ma demande a été prise en charge par un autre conseiller et j’ai eu mon chèque en temps et en heure.

      J'aime

  10. FABIAU dit :

    Merci à vous pour votre recherche, les détails, que vous avez signalés, également les commentaires de tous, je viens d appeler la CC, Surement un futur client avec eux, sachant que si j ai bien compris, les futurs compte particuliers de la NEF, seront une branche de la CC, ( au cas ou pour une carte vital c’est 42 € / an, avec 5 € pour une association de notre choix ) donc je vais éplucher tout ca, Bien sur, une banque ne serra jamais parfaite, autant choisir la moins pire, comme nous n’avons pas le droit de ne pas avoir de compte en banque quand on travail….. , bonne journée,

    J'aime

    1. FABIAU dit :

      également je vois qu’a l ouverture d’un compte on ma parle d’une souscription de 5 à 10 parts social à 15,25 € la part, et le dépôt d’un chèque de 300 € !! avez vous eu la même demande ?

      J'aime

      1. Wild Wild Waste dit :

        Le dépôt de chèque, c’est -je pense- commun à toutes les banques, qui ne peuvent pas ouvrir un compte à zéro. Le montant varie cependant selon les banques.
        En revanche, l’achat de parts sociales est tout à fait facultatif !

        J'aime

      2. Thomas dit :

        Wild Wild Waste pourquoi il n’y a pas de bouton répondre sous ton msg ?

        l’achat de parts sociales, de mon coté on m’a dit minimum 5 obligatoires !
        est ce que ca dépend des agences ?
        tu n’as pas eu besoin d’en prendre, toi ?

        J'aime

  11. Anonyme dit :

    Attention à la Nef qui m’apparaît plus comme une secte!
    https://veritesteiner.wordpress.com/2014/04/27/la-nef-et-lanthroposophie/

    J'aime

  12. Nadège dit :

    Alors, MERCI pour ton article sur lequel je suis tombée par Hasard…
    Je ne savais meme pas que ca existait les Banques ethiques ! Pour moi, c’etait comme les licornes, les fees ou un Balkani honnete : un Mythe.
    J’ai donc contacté la NEF, etant donné qu’ils disaient vouloir ouvrir des comptes courants pour les particuliers au 1er trimestre 2019. Malheureusement, j’ai recu une reponse « bateau », un texte de plaquette plublicitaire copier/coller pas tres avenant, ou perdu parmi une multitude d’infos, etait cachée ma reponse : pas de date quant a l’ouverture de compte courant pour particuliers.
    Je suis donc en Train d’ouvrir un compte au Credit Cooperatif. 🙂

    J'aime

  13. Voilà une autre graine qui aurait confirmé notre choix d’ouvrir les livrets d’épargne de nos enfants à la Nef.
    Depuis la rentrée, c’est chose faite.

    J'aime

  14. lolivier dit :

    Bonjour et merci infiniment pour ce super article, clair et indépendant (j’adooore le côté cartésien dans ce cas et le fait qu’on suspende son avis dans le doute plutôt que le « forcer » sur des bases +/- solides ; ce qui n’empêche pas de formuler des hypothèses).

    Je suis depuis toujours à la Banque Postale -qui s’est engagée à passer la gestion de ses 200 Milliards d’€ de fonds (soit +/- 10% du PIB de notre pays !) en investissement ISR d’ici 2020, s’appuyant surtout sur le récent label national. Mais quand même, j’aimerais qu’une partie de mon épargne soit dirigée DIRECTEMENT vers des causes que je soutiens ; alors je vais replonger dans les sites du CC et de la NEF car les 2 m’intéressent, surtout leurs livrets via lesquels on peut orienter tout ou partie des intérêts vers des assoces bien connues (tiens je viens de voir « Les amis de la bio-dynamie » côté NEF : encore un peu de lien vers les principes de l’antroposophie et Steiner ? Enfin, juste une assoce parmi les 13 proposées…).

    Bref, à chacun de regarder tout ça, mais je me propose de partager la réflexion suivante : un grand nombre de nos villes développent des projets d’épiceries ou même supermarchés… disons éthiques (au sens large), souvent sous le modèle de la Louve qui fonctionne depuis + d’un an à Paris : renseignez-vous sur d’éventuels projets locaux -en tout cas pour les citadins- et n’hésitez pas à en devenir sociétaire : vous participerez ainsi à la mise en place du projet grâce à vos sous (voire par votre temps si vous le souhaitez), et vous pouvez profiter des produits !…
    P. ex. sur Lyon, « Demain Supermarché » devrait être destiné en priorité aux sociétaires (ceux qui vont soutenir le projet en prenant des parts) ; outre le choix et mise à disposition d’alimentation bio et locale, l’un des objectifs est également de créer du lien social (local de vente incluant un tiers-lieu, animation de quartier et, dans la mesure du possible ouverture à une certains diversité sociale).
    Voilà donc un (des) moyen(s) de mettre 100 ou quelques 100aines d’€ dans un projet de territoire, très engagé sur les 3+1 piliers du Développement Durable… et si ça ne rapporte rien à votre épargne (que vous pourrez cependant récupérer un jour) puisque ce n’est pas l’objectif, au moins vous savez directement à quoi elle sert !…

    J'aime

  15. lechat84 dit :

    J’ai envoyé un email à la NEF, à délégation qui s’occupe des particuliers (delegation.particuliers@lanef.com) à propos des comptes courants.
    Ils viennent de me répondre :

    « Bonjour Monsieur,

    L »ouverture du compte courant pour le particulier est prévue au premier trimestre 2019. Nous vous invitons à nous recontacter en fin d’année 2018 afin que nous puissions vous donner plus d’éléments quant à ce compte.

    Bien cordialement »

    J’ai hâte 🙂

    J'aime

    1. Wild Wild Waste dit :

      Ah cool, merci pour l’info !!

      J'aime

      1. Nicolas dit :

        Pour les liens entre la NEF et l’Anthroposophie (qui me posait problème), il y a cet entretien de Pierre-Emmanuel Valentin, Président du directoire de la Nef, sur Thinkerview (très bonne chaine YT où des hackers interrogent librement des personnalités en tout genre).
        Peut-être que l’ajouter à l’article permettrait aux lecteurs d’avoir une source d’info sur le sujet.

        J'aime

      2. Nicolas dit :

        En ce moment il y a un direct par une chaine YouTube (de gens sérieux) sur L’anthroposophie.
        J’ignore s’ils parleront de la NEF mais il n’y a pas de mal à avoir des infos sur le sujet.

        J'aime

  16. stef dit :

    http://www.passerelleco.info/article.php?id_article=2153&debut_forums_pagines=5

    que penses tu de cette enquête? Je suis cliente au crédit coop pour consomm’Acter moins pire et cela depuis quelques années mais je finis presque par perdre espoir que ce n’est que poudre aux yeux finalement…

    J'aime

  17. Curieux dit :

    Bonjour
    Beaucoup de sites comme le votre font l’éloge du Crédit Coopératif et de la Nef sans parler de leurs liens avec l’anthroposophie. Sont-ils vraiment si éthiques ces organismes ?…..

    J'aime

    1. Wild Wild Waste dit :

      Sisi j’en parle dans l’article 🙂

      J'aime

  18. clémence dit :

    J’ai ouvert mon premier compte au Crédit Coopératif il y a 16 ans, et depuis j’en suis toujours contente. Tous nos comptes (courants, commun, enfant, épargnes) sont au Crédit Coop, il y a trés peu de frais: 108€/an pour 3 comptes courants, 7 comptes épargnes (2 pour notre fils et 5 – dont 1 livret Nef – pour nous c’est beaucoup mais j’aime cette façon de gérer notre épargne en réservant un compte d’épargne pour une épargne spécifique type travaux..) 2 CB, 1 assurance des moyens de paiement, accès à leur plateforme internet (gratuit en choisissant les relevés bancaires en ligne).
    Nous y avons pris également notre prêt immobilier et donc nous avons par conséquent des parts sociales au Crédit Coop, bon, le conseiller n’était pas des plus performants mais est-ce différent d’autres banques?
    Je suis d’accord avec toi le Crédit Coop reste une banque pour la relation client mais elle est bien moins pire que les autres concernant les projets nationaux et internationaux qu’elle finance. Je trouve que le partage des interêts est une manière trés intéressante de financer certaines associations ou projets, il faut dire que je ne compte jamais vraiment sur les intérêts de nos livrets.

    J'aime

    1. stéphanie dit :

      Bonsoir,

      Concernant les comptes épargne, lesquels trouve-t-on au CC s’il vous plait?

      J'aime

      1. Wild Wild Waste dit :

        Bonsoir !

        Je ne sais pas du tout, le mieux c’est d’aller voir sur leur site 🙂

        J'aime

  19. Merci pour cet article qui m’a été conseillé, et qui est extrêmement intéressant ! J’ai écris un article sur le Crédit Coopératif hier (et il m’a complètement essorée, mais ça, c’est une autre histoire 😛 ) et je crois avoir un poil survolé les aspects « liens avec la Banque Populaire » – C’est officiel, je vais brûler dans les flammes de l’enfer de la blogosphère pour avoir rédigé un article partisan 😀 – mais à ma décharge, c’était difficile de traiter tous les points et de raconter (ma vie) mon changement de banque en moins de 10 pages Word. Mon beau-père a aussi attiré mon attention sur les dirigeants du CC, sur lesquels je n’ai pas mené de petite enquête et qui pourraient peut-être ne pas être complètement cleans. A voir ! Après, très concrètement, je suis très contente d’être passée au CC parce que cette banque me permet de faire des dons aux associations qui me tiennent à cœur sans même y penser et que j’ai la sensation que mon argent servira au moins UN PEU à quelque chose. Ce n’est pas parfait, mais au fond, qu’est-ce qui l’est en ce bas monde ? Belle journée à toi !

    J'aime

  20. l'Alien dit :

    Coucou

    Je suis très intéressée par le Crédit Coopératif. Ca fait bien 2 heures que j’épluche leur site et le net pour me faire un avis.
    J’ai donc été agréablement surprise par ce qu’ils proposent, et ça me donne beaucoup envie de les rejoindre. J’ai cependant quelques questions/réticences :

    -Payez-vous des frais lorsque vous retirez dans un distributeur d’une autre banque que La Banque Populaire ? Information nulle part… J’ai juste trouvé que le don qu’ils faisaient étaient moindre lorsque ce n’était pas le cas…
    -Que pensez-vous de ces articles :http://www.passerelleco.info/article.php?id_article=2153
    Et https://www.lepostillon.org/Le-marketing-de-l-ethique.html
    -Avez-vous eu des bons échanges avec vos conseillers ? J’ai vu quelques avis catastrophiques là-dessus.

    Dans tous les cas, cette banque me paraît tout de même « moins pire » que les autres. Dommage que la NEF ne propose pas de compte courant…

    J'aime

    1. Wild Wild Waste dit :

      Alooors ^^

      – Non, je n’ai aucun frais supplémentaire quand je retire dans une autre banque. A vrai dire je n’ai encore jamais retiré des sous chez BP, je n’en ai pas autour de chez moi ^^ Je retire le plus souvent à la Poste (en bas de mon immeuble) et je n’ai aucun frais sur ces retraits.

      – Pour les conseillers, comme je l’ai écrit je n’ai aucun souci. Après, ça dépend évidemment sans doute des conseillers -mais ça, ça vaut pour toutes les banques 😉
      Jusque là ils ont été réactifs, disponibles aussi. J’apprécie d’avoir un conseiller attitré (même en passant par l’agence en ligne, c’est toujours la même personne qui me répond), alors que ce n’était pas le cas dans mon ancienne banque (en ligne aussi).

      – Pour les deux articles, je les ai parcourus rapidement (moyen le temps tout de suite là ^^) et de base, j’ai envie de dire d’abord qu’un article à charge sans sources, ça me met la puce à l’oreille (mon esprit cartésien, toujours ^^).
      Ensuite : oui ce n’est pas parfait, MAIS est-ce qu’il existe mieux ? S’il n’y a pas de solution impeccable, qu’est-on censé faire, sinon essayer de limiter la casse et d’aller au « moins pire » ?
      Le Crédit Coop tout seul peut-il changer l’ensemble du système financier ? Je ne pense pas … En revanche, il peut y être incité. Le contenu de ces placements n’est pas toujours reluisant, je suis d’accord.
      Mais qu’est-ce qu’on fait alors ? Pour moi, cela reste une solution transitoire satisfaisante, dans le sens où entre le pas terrible et le pire, mon choix est vite fait ^^
      Autre solution, mettre ses économies à la NEF -mais là encore, si un jour la NEF se trouve attaquée aussi pour X raison, il ne restera pas grand chose comme option …

      Bref, l’opacité du système bancaire est un problème, je suis entièrement d’accord.
      C’est une grande difficulté pour le consommateur que de se renseigner de manière claire sur tous les aspects bancaires, financiers … Il y a un côté marketing qu’on ne peut pas nier, y compris au Crédit Coopératif ; seulement, si des organismes indépendants (Les Amis de la Terre, FairFinance, Finansol …) ont jugé le Crédit Coop comme moins terrible que d’autres banques, moi à mon petit niveau de meuf qui ne comprend pas grand chose à la finance j’ai tendance à m’y fier 🙂

      Après le jour où la NEF propose un compte courant, j’y migrerai très certainement !

      Aimé par 1 personne

      1. Wild Wild Waste dit :

        Erratum que je rajouterai dans l’article : je viens effectivement d’être prélevée de quelques euros pour des retraits hors réseau Crédit Coop / Banque Populaire. Je savais même pas ^^
        En fait on a droit à 5 retraits hors réseau par mois. À partir du 6e c’est facturé (1€ par retrait, ça fait cher).
        Du coup je pense qu’il vaut mieux, si on utilise souvent des espèces (ce n’est pas mon cas, mars a été très exceptionnel sur ce plan), retirer de plus grosses sommes quand on tombe sur un distributeur du réseau, et garder les 5 retraits “gratuits” hors réseau pour les urgences …

        J'aime

  21. Angélique dit :

    Bonjour
    J’ai ouvert un compte courant au crédit coopératif il y a presque 1ans j’ai fait mes changements petit à petit mais pas encore le virement de mon salaire donc j’ai toujours 2banques mais ton article ma motivé je crois que je vais fermé mon autre compte ou le mettre en sommeil 😁
    Merci

    J'aime

  22. Bob dit :

    Bonjour! Il me semble qu’aucune de ces banques n’a d’agence physique. Comment fait-on pour déposer des chèques ou du liquide?

    J'aime

    1. Wild Wild Waste dit :

      Sisi, le Crédit Coopératif a des agences physiques 🙂 Va voir sur le site 😉
      Moi j’ai choisi l’agence en ligne parce que de toutes façons je ne suis jamais dispo aux heures d’ouverture des banques -mais du coup c’est comme pour toutes les banques en ligne, on envoie les chèques par la Poste.

      Pour la NEF, je ne crois pas qu’il y ait d’agence physique (ce n’est pas une banque de détail, comme je l’ai dit elle ne propose pas de compte courant), mais on peut alimenter son livret par chèque.

      Pour le dépôt d’espèces, perso je n’en fais jamais (jamais jamais) donc je n’ai pas ce souci, mais au besoin comme dit, le Crédit Coop a des agences un peu partout en France 🙂

      J'aime

      1. ekologeek dit :

        Effectivement, pas d’agence physique à la Nef et il devrait ne jamais y en avoir en propre (trop couteux pour un usage de moins en moins important). A noter que le nouveau compte courant Nef – Crédit Coopératif (partenariat commercial) arrivera début 2019.
        Le dépôt d’espèce ne peut pas se faire sur les produits d’épargne de la Nef (livret et compte à terme), virement uniquement.

        Aimé par 1 personne

  23. Rxn dit :

    Bonsoir, petite question sur la NEF.
    J’envisage d’ouvrir un livret d’épargne pour mon enfant. Comment se passe l’approvisionnement du livret ? Peut-on procéder à un virement mensuel depuis notre compte courant ? Savez-vous s’il y a un montant minimum ?
    Merci d’avance si vous pouvez m’éclairer

    J'aime

    1. Wild Wild Waste dit :

      Bonjour !
      A peiori je dirais oui, il suffira de faire un virement automatique depuis votre compte courant 🙂

      Pour le minimum cela doit dépendre des livrets, il faut regarder sur le site 🙂

      J'aime

    2. ekologeek dit :

      Rxn, le minimum pour ouvrir le livret Nef est de 10 €.

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s