Challenge 100€ de course bio par mois – Semaine 1 : à l’aise en charentaises

La semaine dernière, j’ai décidé de me compliquer la vie toute seule en m’imposant un défi vraiment pas simple : tenir tout le mois avec 100€ de courses, tout bio, pour deux. Comme ça, pour voir.

Que s’est-il passé depuis ? Où en est-on ? Combien ai-je dépensé ? Qu’ai-je mangé ? Quelle est la couleur du cheval blanc d’Henri IV ?
NB : pour cette dernière question, notez qu’un cheval « blanc » n’existe pas, en hippologie on dit gris (ou albinos si le cheval a la peau rose). C’était la minute équestre qui n’a rien à faire là mais que je place quand même.

En route pour le résumé de la première semaine !

Rappel : nous sommes deux adultes végétariens et un lapin (végétarien aussi, du coup), on ne déjeune pas à la maison le midi sauf le weekend.
Notre budget habituel (tout bio) est aux alentours de 200-250€ par mois, hygiène et entretien inclus.

Temps de lecture : 7 minutes


  • Le désespoir

Soyons honnêtes deux secondes. Après avoir annoncé le challenge, et suite aux diverses réactions ici ou sur les réseaux sociaux, j’ai eu un moment de panique.
Je me suis demandé pourquoi, pourquoiiii j’avais fait ça. 100€ pour deux personnes, c’est très peu, moins de la moitié de notre budget habituel.

troywhyMoi quand je regrette un peu avoir lancé un défi pareil.

J’en ai parlé à mon copain, qui s’est montré emballé, avant de réaliser que ça voulait dire « pas de KroustiNoisettes pendant un mois » (c’est comme ça qu’on a surnommé un type de biscuits dispo en vrac à la Biocoop et que je serais bien infoutue de refaire à la maison, y’a des raisins secs dedans et MOI VIVANTE JAMAIS JE FERAI DE BISCUITS AVEC DES RAISINS SECS !!!!! … Ahem. Pardon).

patrickcryingLui quand il a accepté de renoncer à ses KroustiNoisettes.

Mais hauts les coeurs ! Hardi moussaillon ! Numérotez vos abattis ! Aucun sens. Bienvenue en 1647.

On n’est pas du genre à se laisser abattre, alors je monte direct un plan d’attaque. On est jeudi soir, on a récupéré les légumes de l’AMAP la veille, YES WE CAN.


  • L’inventaire

Jeudi. La première chose que j’ai faite pour ce challenge courses, c’est … ouvrir mes placards.

mindblownÇa vous en bouche un coin.

Armée d’un stylo mâchonné au bout (comme tous mes stylos), j’ai noté absolument tout le contenu de mes placards, mon frigo et mon congélateur.
J’avoue que j’ai été très surprise : j’essaie de ne pas stocker trop d’aliments, d’acheter seulement la quantité dont j’ai besoin (avec le vrac c’est facile), etc.
Du coup quand j’ai commencé mes listes, je pensais qu’elles seraient assez courtes.

zoom3.JPG« Je ne fais pas de stock », qu’elle disait. 

Que nenni (expression non employée depuis 1872) ! Il se trouve que malgré mes efforts pour ne pas stocker, j’ai dans mes placards et mon congélateur de quoi manger plusieurs repas sans acheter le moindre ingrédient supplémentaire …

Soulagement intense, voilà qui va faciliter grandement le challenge ! La première semaine tout du moins …


  • Le brainstorming

Une fois mon inventaire terminé (et mon ébahissement passé), et ragaillardie par cet inventaire, j’ai pris ma liste, et je me suis creusé la tête pour voir ce que je pourrais faire avec ce que j’ai déjà.

chloemoretzMoi quand je réfléchis.

Là, je suis aidée par 3 choses : déjà, je cuisine beaucoup, et j’adore improviser avec quelques ingrédients.
Ensuite, je fonctionne déjà avec des menus (chaque semaine je fais une liste des plats qu’on pourra manger, sans jour fixe parce que la vie est trop courte pour décider que le mardi c’est macaronis, mais ça aide à faire la liste de courses).
Enfin, j’utilise beaucoup mon congélateur (pour garder des restes de sauces, des portions de plats en double, stocker les restes de mes ennemis jurés …).

Jeudi soir, grâce à mon inventaire complet, j’ai pu constater qu’il était possible de faire 10 plats différents avec des choses que j’ai déjà, sans acheter le moindre ingrédient supplémentaire.

Quand même …

nickiminajMoi face à ma liste de plats. 

Ensuite, j’ai essayé de trouver des plats qui nécessiteraient l’achat d’un ou deux ingrédients seulement, histoire de varier.


  • La liste de courses

Suite à cette liste de plats, j’en ai sélectionné 5 et j’ai fait ma liste de courses.
Pourquoi 5 ? Parce qu’avec l’expérience (on fonctionne déjà avec des menus à la maison) je sais que pas mal de plats nous font 2 repas sans difficultés puisque nous sommes deux.

J’ai donc fait ma liste de courses, ultra courte pour cette première semaine : du beurre, du lait de coco et un tout petit peu de flocons d’avoine. J’aurais pu la noter sur mon petit doigt.

communityMoi devant ma mini-liste de courses.

Vendredi soir, direction la Biocoop. En chemin, je me demande pourquoi j’ai embarqué le caddie, vu que la totalité des courses de la semaine serait rentrée sans problème dans mes poches de manteau.

IMG_7007.JPGUne semaine de courses. Tous les légumes pour la lapine, le reste pour nous. Voilà. Bravo.

C’est donc victorieux que nous sommes rentrés vendredi soir, avec nos trois courses qui se battaient en duel en même temps, si y’a trois produits, peuvent-il se battre en duel ? Le mystère reste entier.


  • Total des courses pour la semaine 1

On a fait 8,76€ de courses à la Biocoop.
La répartition est la suivante : 4,84€ pour nous, 3,92€ pour les légumes de la lapine.

En ajoutant l’AMAP du mercredi (payée à l’année, mais je la compte quand même), on en est à 12,84€ pour nous.

Je vais tenir un compte parallèle en incluant la lapine, pour voir où ça nous mène en fin de mois si je la compte dans le budget. Mais pour le moment, je la laisse en-dehors ! Pauvre bête.


  • Que mange-t-on cette semaine ?

Et on mange quoi, avec un petit peu plus de 10€ de courses ?
Beaucoup de restes du placard et du congélateur ! (sans blague, vous l’aviez pas deviné)

Je vous ai fait ça joliment (à peu près).
NB : le nombre de repas indiqué est « théorique », c’est-à-dire que c’est le nombre de repas qu’on peut faire avec ces plats tels que je les ai cuisinés.
En vrai on a fait moins de 9 repas cette semaine parce qu’on est des adultes irresponsables et qu’on a un équilibre alimentaire foireux le weekend, à base de cookies jusqu’à 13h en guise de brunch. 

semaine-1

Rappel : nous sommes deux, on ne mange à la maison que le soir en semaine (midi et soir le weekend, sauf sortie qui ne sera pas comptée dans l’enveloppe puisque c’est dans le budget « sorties »).
Notez aussi qu’on ne mange quasiment pas de desserts (sauf le weekend, on a régulièrement du monde à la maison l’après-midi alors je fais toujours un gâteau ou autre goûter), pas de yaourts non plus. En gros on est en mode « plat unique », parce que ça nous suffit amplement et que j’ai la flemme de faire des repas traditionnels entrée-plat-dessert tous les jours.

Et aussi parce que le dessert est, au final, quelque chose de très culturel. Ça peut manquer au début, le temps de se défaire de l’habitude, mais maintenant on s’en passe parfaitement bien, d’autant plus qu’on mange des plats assez copieux.

En détails :
(Je vous mets une petite astérisque pour les plats ayant nécessité l’achat d’un ingrédient en semaine 1)

  • Purée de courges + poêlée de pâtisson aux noix de cajou : tout est sorti du congélateur ! Un seul repas.
  • Tarte aux poireaux + carottes râpées : les poireaux et la pâte brisée étaient au congélateur. Pour l’appareil à quiche : un oeuf, une 1/2 brique de crème de soja allongée avec un peu d’eau et de vin blanc, un peu de fécule (le tout venant du placard), un assaisonnement, de la chapelure (faite avec un reste de pain) et voilà !
    Les carottes venaient de l’AMAP.
    Ça nous a fait deux repas.

IMG_9267.JPG

  • Crêpes* : farine, oeufs, sucre étaient déjà dans le placard. J’ai fait du lait d’avoine pour compléter. En bonne bretonne, j’ai acheté du beurre salé (enfin demi-sel 😦 ) pour manger mes crêpes car la beurre-sucre c’est la vie.
    Comme je n’ai aucun sens des proportions, j’ai fait assez de pâte à crêpes pour environ mille repas. J’en ai donc congelé une partie (en petites doses suffisantes pour 4 crêpes le matin, miam).
  • Dhal de lentilles corail* : les lentilles étaient dans le placard depuis un moment. J’y ai mis un oignon (déjà dans le placard), un peu d’huile de coco, des cubes de courge aussi (qui restait au frigo et que je ne savais pas où caser).
    J’ai donc acheté le lait de coco uniquement.
    Ça nous a fait deux repas également (j’ai ajouté du riz pour la 2e portion).
  • Soupe de butternut + batbouts : la soupe était au congélateur. Pour les batbouts, c’est juste parce que je cherchais un moyen d’écouler de la semoule fine que j’ai depuis environ mille ans.

neversayneverMoi quand j’ai enfin trouvé un moyen de cuisiner cette fichue semoule fine.

Je suis donc tombée sur cette recette (j’aime ce blog d’amour), que j’ai faite avec de la levure de boulanger sèche (car il m’en reste) et c’était très bien.
Ça nous a fait 2 repas.

img_9271Qu’ils sont mignons ces petits pains ❤

  • Cookies chocolat à l’okara d’avoine : l’okara est issu du lait que j’ai fait pour les crêpes. Le reste (chocolat, farine, sucre, huile) était déjà dans le placard. J’étais juste en farine donc j’ai coupé avec de la poudre d’amande, dont je ne savais pas trop quoi faire.

Est-il utile de préciser que tout est bio et fait maison ? 

sarahs-scribbles

« Tu veux un peu de burrito ? » -« Oh non, je ne mange … QUE DU BIO » Clap clap, meilleure personne.
Sarah’s Scribbles = the best.


Voilà pour la première semaine !

Cette semaine risque d’être un petit peu plus compliquée, puisque j’ai entamé mes stocks. Il en reste un paquet, cela dit …

En tous cas ce challenge m’oblige à faire preuve d’ingéniosité dans la composition des repas. J’assemble des petits restes qui, seuls, ne suffiraient pas, mais qui font des plats complets une fois mis ensemble (si j’étais un peu dans la dramaturgie, je dirais que « ensemble ils sont plus forts », mais comme on parle de soupe et de pâte à crêpes, ça sonne un peu bizarre).

Rendez-vous la semaine prochaine pour le débrief n°2 !

16 commentaires Ajouter un commentaire

  1. angelique dit :

    super article, tu me fais bien rire! par contre 2 repas de crépes c’est pas super équilibré 😉 bon courage pour la semaine prochaine

    J'aime

    1. Wildwildwaste dit :

      Mes origines bretonnes font que je suis à 98% composée de pâte à crêpes, c’est pour ça !

      (En vrai y’a eu un repas de crêpes, le reste a servi en petits déjeuners, et il reste encore de la pâte au congélateur !)

      J'aime

  2. Audrenne dit :

    Bonjour, la pâte à crêpe décongelée est toujours aussi bonne ? Merci

    J'aime

    1. Wildwildwaste dit :

      Hello !
      Oui je l’ai trouvée aussi bonne une fois décongelée 🙂 donc c’est un bon plan ! Il faut juste penser à la sortir suffisamment en avance (le soir pour le matin ou le midi, par exemple)

      J'aime

  3. coquelibio dit :

    Hello,

    « On a fait 8,76€ de courses à la Biocoop.
    La répartition est la suivante : 4,84€ pour nous, 3,92€ pour les légumes de la lapine.
    En ajoutant l’AMAP du mercredi (payée à l’année, mais je la compte quand même), on en est à 8,76€ pour nous. »
    Y’a pas une erreur sur le montant pour vous ? Ça m’étonnerait que vous payez à la la semaine le même montant que pour acheter des légumes au lapin 😉
    Ici c’est très souvent plat unique aussi (avec régulièrement quelques crudités en plus) , mais par contre j’ai soit yaourt / fromage et/ ou fruit assez souvent (+chocolat). J’ai besoin de changer de goût en bouche. Bonne chance pour la suite du défi.

    J'aime

    1. Wildwildwaste dit :

      Hello !
      Non non pas d’erreur, j’ai même le ticket de caisse si tu veux ^^

      La raison en est simple : pour nous, on avait masse de stock. Pour la lapine, on n’avait rien. Donc le prix de ses légumes revient au même que la boîte de lait de coco, l’avoine et le beurre pour nous !

      En général on n’a pas le même résultat évidemment, mais dans le cadre du challenge ça n’a rien d’étonnant puisqu’on a commencé par vider les placards 🙂

      J'aime

      1. coquelibio dit :

        Mince mon clavier a fait des siennes. (la la semaine = à L’AMAP la semaine) J’ai bien compris que courses pour vous + légumes lapin = 8,76.
        Mais ta phrase laisse supposer que courses pour vous + AMAP = 8,76 aussi. C’est là l’erreur que je voulais souligner ^^

        J'aime

      2. Wildwildwaste dit :

        Aaah effectivement je me suis peut-être emmêlé les pinceaux. Je vais regarder, merci !

        J'aime

  4. Non mais WHAT !!!! Du vin rouge au FRIGO ???? Je vais te dénoncer auprès de la team… Ca vaut exclusion ça !!!!

    J'aime

    1. Wildwildwaste dit :

      XD il était entamé depuis des moiiis on a fini par le jeter, on n’en boit pas ! (Bouteille ramenée par ma mère à Noël et que seuls les invités ont touché(

      J'aime

      1. delphine1310 dit :

        J’veux pas l’savoir… à la limite tu le « passe » dans une soupe, ou tu fabrique une sangria je sais pas mais pas au frigo nanmeo !!!! 😉

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s